Le dj-tool que vous n’avez pas fini d’entendre

Billet de gestionnaire | paru le 01.04.2008 | catégorie : Musique

J’en avais entendu parler sur la toile. Il l’a joué à la Nuit Électronik. Ça vous rentre par une oreille et ça ne veut plus sortir. Ça s’appelle Enfants, de Ricardo Villalobos, sur l’étiquette Sei Es Drum. Et c’est un solide dj tool.

En plus, l’échantillonage des voix d’enfants est en français : « et pique et pique et colégramme, et bourre et bourre et ratatam ». Il a été emprunté à la pièce Baba Yaga la sorcière de Christian Vander, parue en 1991.

Ricardo Villalobos repousse encore les frontières de la musique dansante. C’est une pièce toute simple. Huit notes de piano en boucle, les voix d’enfants et un hi-hat à contre-temps. Rien de plus. Mixez ça avec n’importe quelle pièce à la mélodie discrète et à la ligne de basse monstrueuse, et vous obtenez un savant mélange totalement hypnotisant.

Commentez  

Aucun commentaire

Commentez